Que cherche-vous?

  • Est-ce que tous les inserts pins des chaussures de ski de randonnée sont standardisés ?

    Non, les inserts pins des chaussures de ski de randonnée ne sont pas standardisés, donc chaque fabricant peut créer son propre type d'insert (forme/matière/position sur la chaussure).

    La seule norme pour les chaussures de ski de randonnée est la norme DIN ISO 9523, qui établit la forme et la taille de la semelle et la surface de contact avec la fixation. Il n'y a aucune réglementation concernant les spécifications des inserts pins des chaussures de ski. (par exemple pour les surfaces de contact des fixations de ski « normales », c'est-à-dire la forme et la taille. Les inserts pins de la chaussure ne sont pas pris en considération ni par cette norme ni par d'autres).

    • Chaque fabricant de chaussures peut concevoir les inserts pins à son gré (et donc les fabriquer comme il le souhaite).
    • Certains fabricants proposent d'excellents inserts pins (en termes de matière, ajustement, position), alors que d'autres pas.
    Les inserts pins de mauvaise qualité ont des valeurs de déclenchement très variables, une usure élevée des inserts pins dans la chaussure et une plus grande difficulté en montée.

    Par conséquent, suivez les conseils de votre revendeur de chaussures de confiance.

  • La chose la plus importante est la légèreté ?! À quoi dois-je faire attention lors du choix du matériau des chaussures ?

    Pour de nombreuses personnes, le facteur décisif dans l'achat d'une nouvelle paire de chaussures de ski de randonnée est la légèreté. Les chaussures extrêmement légères offrent d'excellentes performances en montée. Cependant, ces types de chaussures sont souvent aussi plus souples et n'ont donc pas la rigidité optimale pour une bonne transmission de puissance du pied aux carres lors de la descente.
    Une indication approximative de la stabilité de la chaussure de ski de randonnée est donnée par le nombre de boucles. En règle générale, plus il y a de boucles, plus la chaussure est stable. Par exemple, les chaussures de compétition ont un nombre de boucles réduit (une ou deux), pour réduire le poids. En revanche, les chaussures de freeride ont souvent quatre boucles. Trois boucles sont un excellent compromis entre les deux modèles.Il faut savoir que dans certaines situations, une chaussure trop souple peut entraîner un déclenchement incorrect ou peu précis.

    Par conséquent, réfléchissez bien à l'utilisation que vous ferez de l'équipement avant de l'acheter.

  • La valeur Z de mes fixations de ski normales est-elle également valable pour les fixations pins ?

    Non, vérifiez toujours les fixations pins (sans certification ISO) également avec le dispositif de réglage des fixations du revendeur.

    Dans les fixations pins sans certification ISO, la valeur Z de l'échelle indiquée souvent ne correspond pas à la valeur réelle.
    Si le réglage se fait uniquement sur la base de l'échelle (sans vérification au moyen d'un dispositif de réglage), la fixation pourrait être réglée beaucoup trop haut (ou trop bas).
    Cela augmente le risque de non-désenclenchement ou de désenclenchement incorrect en cas de chute.

    Par conséquent, faites régler vos fixations de ski de randonnée à la valeur Z correcte par un revendeur agréé.

  • Les fixations de ski de randonnée sont-elles une alternative plus légère aux fixations de ski normales ?

    Non, les fixations de ski de randonnée/pin ne sont pas une alternative aux fixations de ski.

    À l'origine, les fixations pins ont été inventées pour réduire le poids en montée, augmentant le confort et la vitesse. Ce n'est pas une « fixation de ski simplifiée » !Surtout dans des conditions extrêmes (freeride), les fixations pins peuvent se déclencher incorrectement, car elles sont généralement beaucoup moins élastiques que les fixations de ski conventionnelles. Plus le ski est large, plus il est probable qu'un déclenchement incorrect se produise (forces de culbutement plus importantes).

    Par conséquent, réfléchissez à la manière dont vous souhaitez généralement utiliser vos fixations de ski de randonnée. Pour le freeride, nous vous recommandons d'utiliser des fixations à cadre. Par contre, si vous êtes plus intéressé à des montées rapides et faciles, les fixations pins sont idéales pour vous.

  • Que dois-je faire avant ma première randonnée à ski ?

    Tout d'abord, familiarisez-vous avec l'équipement en pratiquant la glisse dans un endroit sûr et familier.

    Réglage de la fixation en position de montée, réglage des différents modes de marche (variante 0 degrés et cales de montée), réglage de la position de descente, options de blocage de la mâchoire avant par inserts pins, se familiariser avec l'insertion et le déclenchement de la fixation.
    (Levier en avant, levier en arrière, levier vers le bas, levier vers le haut, rotation du levier, etc.)

    L'utilisation des fixations de ski de randonnée exige entraînement et connaissances techniques de base. Plusieurs erreurs peuvent survenir qui empêchent le déclenchement de la fixation en cas de chute.
    Les fixations à inserts sont beaucoup moins pratiques à insérer que les fixations de ski normales.
    Nous recommandons vivement aux skieurs de randonnée inexpérimentés de se familiariser sérieusement avec l'équipement avant d'entreprendre leur première randonnée à ski. Une mauvaise utilisation de l'équipement ou des conditions défavorables (glace / pentes raides / vent / obscurité, etc.) peuvent facilement mettre en difficulté les skieurs inexpérimentés. Par conséquent, avant d'entreprendre la randonnée à ski, familiarisez-vous avec votre équipement et son fonctionnement. Entraînez-vous sur des terrains simples. Ne commencez jamais à skier seul et, dans un premier temps, vous devriez idéalement vous faire accompagner par un skieur de randonnée expérimenté.

  • Quelles sont les performances de ski que je peux attendre d'une fixation à pins ?

    Par rapport aux fixations de ski alpin « normales », les fixations à pins classiques offrent des performances de ski inférieures, en raison des surfaces de contact réduites et de la faible transmission de puissance qui en résulte.

    Les fixations de ski de randonnée qui n'ont que deux pins dans la zone du talon comme surfaces de contact et de transmission de puissance offrent un contrôle de la descente nettement inférieur par rapport aux modèles avec la « fixation au talon » classique.
    Une faible transmission de puissance de la chaussure au ski réduit significativement les performances.

  • Toutes les chaussures de ski de randonnée sont-elles compatibles avec tout type de fixation à pins ?

    Non, les chaussures de ski de randonnée ne sont pas toutes compatibles avec tout type de fixation à pins.La norme DIN ISO 9523 pour les chaussures de ski de randonnée et la norme DIN ISO 13992 pour les fixations de ski de randonnée garantissent que les chaussures de ski de randonnée et les fixations conformes aux normes correspondantes sont toujours compatibles entre elles.
    Cependant, les fabricants de chaussures de ski et les fabricants de fixations de ski de randonnée ne suivent pas toujours ces normes. La raison en est qu'ils préfèrent suivre leurs propres idées concernant le poids, la conception, la réalisation ou d'autres caractéristiques exclusives que l'application de la norme ne permet pas d'obtenir.
    Par conséquent, toutes les chaussures de ski de randonnée ne sont pas compatibles avec tout type de fixation.
    Cela provoque souvent de la confusion dans le magasin et peut entraîner un choix et une utilisation de combinaisons incorrectes de chaussures et de fixations.

    Nous vous recommandons donc de recueillir d'abord des informations sur la compatibilité de la chaussure avec la fixation, par exemple en contactant le fabricant ou un revendeur spécialisé.

Tes favoris

+

Le produit a été ajouté à tes favoris Voir les favoris